Kolda

La région de Kolda est l'une des 14 régions administratives du Sénégal. Elle est située en Haute-Casamance, dans le sud du pays. Elle est bordée au nord par la Gambie, au sud par la Guinée-Bissau et la Guinée, à l'Ouest par la région de Sédhiou et à l'Est par la région de Tambacounda.

Le chef-lieu régional est la ville de Kolda.

Le 7 février 1984 fut décidée la subdivision du Sénégal en 10 régions en remplacement des régions naturelles. Ainsi, de l'ancienne région naturelle de Casamance sont nées les régions de Ziguinchor et de Kolda.

Un nouveau décret, datant du 10 septembre 2008 porte le nombre de régions à 14 et voit l'ancien département de Sédhiou soustrait de la région de Kolda.

Le ressort territorial actuel, ainsi que le chef-lieu des régions, départements et arrondissements sont ceux fixés par ledit décret qui abroge toutes les dispositions antérieures contraires.

 

Source : Wikipedia

A l’image des autres régions concernées par le PUMA, la MAP régionale de Kolda est estimée à hauteur de 58,12 milliards avec 1259 infrastructures et équipements.

Avec 63,85% du budget (37.1 milliards), la composante désenclavement est dominée par le transport terrestre. Ainsi, il est prévu 621,9 km de linéaires de piste et 92,09 km linéaires de route pour désenclaver les zones frontalières aux deux Guinées et à la Gambie.

Avec 20.09 milliards le volet développement durable sera axé sur la réalisation, la réhabilitation et le renforcement de la région de Kolda de services sociaux de base mais également la promotion de l’économie locale avec les activités génératrices de revenus.

L’éducation apparait comme la priorité et est attendue sur la construction, la réhabilitation des structures scolaires en délabrement mais également le remplacement des abris provisoires.

L’accès à une eau de qualité et un cadre bien assaini se feront par la construction des forages, des mini-forages, l’expansion du réseau d’adduction en eau potable et la construction d’équipements. Le tout pour un budget environnant 5.5 milliards.

Pour un budget de 2.5 milliards, il est prévu 57 infrastructures qui participeront à améliorer la carte sanitaire de la région mais aussi le renforcement du plateau technique pour soins.

Des aires de jeux, des foyers de jeunes permettant de mener à bien leurs activités et festivités sont prévus dans le domaine de la jeunesse.

Kolda aura droit à une extension de l’électricité dans les coins les plus reculés de la région pour un budget 1,1 milliards.

Dans son intervention le puma prévoit de redynamiser l’économie locale en augmentant les revenus issus des activités génératrices de revenus mais également en allégeant la souffrance des femmes liée aux travaux agricoles avec la dotation de matériels agricoles et post récoltes pour un montant global de 3,9 milliards.

Un montant d’environ 1 milliard est alloué au volet sécurité pour la construction d’une vingtaine de postes mixtes de police, de gendarmerie, de sapeurs-pompiers et de douanes dans le but d’assurer aux koldois une paix interne et une sécurité vis à vis de l’extérieur par le renforcement des forces de défense des frontières.

Plusieurs réalisations sont en cours  :
  • Construction de poste de santé (Dispensaire, maternité, logement ICP, logement sage femme, mur de clôture, point d'eau) pour la localité de Manda Douane.
  • Construction et équipement en cours d’un poste de santé dans la commune de Santhiang Koundara (Mandadouane)
  • Donation de 4 moulins muilti-fonctionnels dans les localités de Saré Yoro Bouya, Touba Mboyéne, Médina Mandakh et Dialakha
  • Dotation d’ambulances médicalisées aux communes de Bourocco, Wassadou et de Santhiang Koundara (pour le poste de santé en cours de construction)
  • Dotation de 2 ambulances médicalisées pour les localités de Bourocco et Wassadou.
  • Dotation de combinés moulins-decortiqueurs
  • Dotation de quatre moulins combinés décortiqueurs à mil aux localités suivantes : Saré Yoba Bouya, Touba Mboyène, Médina Mandakh, Dialakha
  • Etudes géophysiques pour l’adduction d’eau potable
  • Etudes sur l’électrification en cours de 17 villages dans la commune de Médina Elhadji
  • Etudes techniques, environnementales et sociales pour un linéaire de 127 km
  • Organisation des séances d'enrôlement par les commissions d'instruction aux cartes nationales d'identité pour le départements de Vélingara et de Médina Yoro Foulah