Ziguinchor

Accueil / Réalisations / Ziguinchor

La région de Ziguinchor est l'une des 14 régions administratives du Sénégal. Frontalière avec la Gambie, elle forme la partie occidentale de la Casamance, connue sous le nom de Basse Casamance. Les communications avec Dakarpassent presque exclusivement par mer ou à travers le territoire de la Gambie.

Le chef-lieu régional est la ville de Ziguinchor.

Le ressort territorial actuel, ainsi que le chef-lieu des régions, départements et arrondissements sont ceux fixés par un décret du 10 septembre 2008 qui abroge toutes les dispositions antérieures contraires.

 

Source : Wikipedia

Dans le cadre du désenclavement physique, il est prévu la réalisation de 464,6 Km de pistes notamment dans la zone de Sindian, Kataba, de Oulampane, de Djinak, de Djibidione, de Suelle… au Nord, de Santhiaba manjaque, de Boutoupa Camaracounda, Nyassia au Sud… La plupart des études des tronçons ciblés a entamée. Les infrastructures pour assurer le désenclavement fluvial sont aussi incluses dans le cadre de ce Programme. Le PUMA prévoit également le renforcement de la couverture numérique et téléphonique des zone frontalières avec la Gambie, la Guinée Bissau. Ainsi le budget de la composante désenclavement, est estimé à environ 17, 5 milliards pour la région de Ziguinchor.

Pour la composante développement durable, un certain nombre de projets est prévu et couvre 66% du budget pour la région. Il s’agit notamment du renforcement et de la réhabilitation des infrastructures et équipements sociaux de base (Santé, hydraulique, Education, électrification, Jeunesse…) et la promotion économique.

Dans le domaine de la santé, avec un budget de 2,5 milliards, le PUMA compte renforcer la carte sanitaire avec la construction, réhabilitation d’une cinquantaine de structures de santé (postes de santé, cases de santé, maternité, centre de santé…), la dotation d’équipements médicaux et de logistiques (pirogues médicalisées, ambulances médicalisés…) afin de faciliter l’accès des populations aux points de prestations.

Pour un budget prévisionnel de 2 milliards, le PUMA prévoit dans son programme de renforcement des ouvrages hydrauliques la construction de forages, de mini-forages, d’AEMV… mais également l’expansion du réseau d’adduction d’eau et la construction d’édicules publics dans le domaine de l’assainissement. Des études géophysiques sont en cours.

Les actions prévues dans le domaine de l’éducation concernent essentiellement la construction, la réhabilitation, l’équipement d’établissements scolaires mais également le remplacement des abris provisoires pour un budget global de 7,9 milliards.

L’électrification des localités frontalières entre également dans le cadre du Programme au niveau de Ziguinchor avec 6,9 milliards.

Les infrastructures de jeunesse sont également prévues dans cette composante avec la construction d’aires de jeux, de foyers de jeunes… pour un budget de près 715 millions.

Dans le cadre de la promotion économique et pour un budget de 17 milliards, le Puma a un vaste programme destiné aux populations frontalières de Ziguinchor pour augmenter leurs sources de revenus avec les activités génératrices de revenus (agriculture, pisciculture, élevage, maraichage…), l’allégement des travaux des femmes, la dotation d’équipements agricoles et post-récoltes…

Dans le cadre de la mise en œuvre de la composante sécurité frontalière, la construction, la réhabilitation des infrastructures de sécurité terrestre sont prévues (poste de police frontalier, de douane, de gendarmerie, poste forestier…) dans la zone frontalière de la région.

Le PUMA intervient également dans la réduction des cas d’apatridie, l’appui secours aux populations vulnérables. La formation des bénéficiaires est également une activité transversale bien inscrite dans la mise en œuvre des projets au niveau de la région de Ziguinchor.

En terme de réalisations 02 postes de santé sont entrain d’être construits  dans les localités de Couram, dans la commune de Kataba I et de Tendine . 33 moulins et décortiqueuses en riz ont été distribués dans 33 localités de la région. Une convention a été signée entre le PUMA et l'ONFP en vue de renforcer les capacités professionnelles des jeunes frontaliers.  2000 jeunes frontaliers seront bénéficiaires par an  
  • Construction de foyer de jeunes à Touba Tranquille dans la commune de Kataba 1
  • Construction en cours de 2 postes de santé (Dispensaire, maternité, logement ICP, logement sage femme, mur de clôture, point d'eau)
  • Construction et équipement en cours de 2 postes de santé dans les communes de Sindian (Tandine) et de Kataba 1 (Courame)
  • Dotation d'ambulances médicalisées dans les localités de Youtou et Djibidione, commune de Santhiaba Manjaque
  • Dotation de 33 moulins-décortiqueuses, Dotation de 13 combinés de moulins-décortiqueuses et de 20 décortiqueuses à riz pour les communes de Kataba 1, Djinaky, Boutoupa Camaracounda, Santhiaba Manjack, Suelle, Djibidione, Oulampane, Sindian, Nyassia, Kafountine et Diembéring
  • Dotation de cinq (5) ambulances médicalisées dans les communes de Santhiaba Manjacque, Djibidione, Université de Ziguinchor, Sindian et Kataba 1 (pour les postes de santé en cours de construction)
  • Dotation de combinés moulins décortiqueuses aux communes de Kafountine, Diembéring, Kataba 1, Djinaky, Boutoupa Camaracounda, Djibidione, Oulampane, Santhiaba Manjacque et Sindian
  • Dotation de décortiqueuses à riz aux communes de Kataba 1, Djinaky, Boutoupa Camaracounda, Santhiaba Manjacque, Suelle, Djibidione, Oulampane, Nyassia , Kafountine et Diembéring
  • Etudes en cours pour l’électrification de 21 villages dans la commune de Djibidone
  • Etudes géophysiques pour l’adduction d’eau dans les communes de Kataba 1, Djibidione, Oulampane, Santhiaba Manjacque et Boutoupa Camaracounda
  • Organisation des séances d'enrôlement par les commissions d'instruction aux cartes nationales d'identité dans le département de Bignona.