Réalisations

Accueil / Réalisations

Réalisations

RÉALISATIONS GLOBALES DU PUMA EN CHIFFRES

  • De 2017 à 2022,  le PUMA a touché 176 communes frontalières sur les 238 ciblées soit 74%
  • Création de 12 245 emplois directs et indirects à travers les différents domaines d’intervention du Programme
  • Avec 317 infrastructures et équipements sociaux de base réalisés (santé, éducation, hydraulique, jeunesse, électrification…) l’accès des populations transfrontalières aux infrastructures sociales de base s’est amélioré avec une forte polarisation transfrontalière
  • 35% des fréquentations des infrastructures du PUMA dans les zones frontalières proviennent des pays voisins (la tendance de fréquentation des populations transfrontalières aux infrastructures sociales de base s’inverse depuis la création du PUMA)

DESENCLAVEMENT PHYSIQUE :

127 localités désenclavées par la construction de :

  • 9 tronçons pour un linéaire total de 143,16 Km de pistes
  • 8 ouvrages de franchissement 
  • Dotation de vedettes et de pirogues motorisées pour les fleuves Sénégal et Casamance et les îles du Saloum

SANTE :

  • Construction et équipement de 31 infrastructures de santé (29 postes de santé et 2 cases de santé) dont 25 réceptionnés
  • Avec construction de 61 logements de sages-femmes et d’ICP
  • Dotation de 93 ambulances médicalisées dans les dix régions frontalières
  • Contribution à la prise en charge sanitaire des populations des zones frontalières, au maillage de la carte sanitaire nationale, avec 36 801 personnes consultées (2019- 2020) dans dix infrastructures sanitaires construites et équipées avec 3042 femmes enceintes suivies et 1222 naissances vivantes enregistrées). Ces infrastructures polarisent 133 localités frontalières dont les 32% sont des pays voisins (Gambie, Mauritanie, Guinée Bissau, Guinée Conakry et le Mali).
  • Gestion des évacuations d’urgences sanitaires de plus de 12 000 personnes (2018- 2020) a été assurée avec les ambulances médicalisées dotées dans 41 structures sanitaires.

EDUCATION :

  • Construction et équipement de 15 établissements complets dont 8 réceptionnés:
    • 3 Lycées: à Pakour, à Diaobe (Kolda), à Gaé (Saint louis)
    • 4 Collèges: Orndoldé (Matam), Karang poste (Fatick), Ethiolo (Kédougou) et Keur Maba Diakhou (Kaolack);
    • 4 écoles élémentaires: Couram, Mbissine (Ziguinchor), Koboyel (Sédhiou), Louba wolof (Kaffrine);
    • 4 Cases des tout-petits : Ngoniam (Ziguinchor), Mery, Walaldé et Galoya (Saint louis);
  • Construction et équipement de 28 salles de classe pour le complément de cycle ;
  • Construction de 4400m linéaires de mûrs de clôture pour renforcer la sécurité de 12 établissements scolaires existants

HYDRAULIQUE :

  • Construction et équipement de 31 ouvrages hydrauliques (forages, châteaux d’eau, AEMV, unité de potabilisation,…)
  • Réalisation d’une station de potabilisation ;
  • Extension de  35 km du réseau d’adduction d’eau
  • Etudes géophysiques sur 67 sites disponibles;
  • Fonçage de 13 puits améliorés pour les hameaux;
  • Réparation/ équipement d’ouvrages hydrauliques existants

ELECTRIFICATION :

  • Plus de 43 000 personnes et 5 000 ménages des zones frontalières des régions de Kaffrine, Kaolack, Ziguinchor, Sédhiou, Kolda et Saint louis bénéficiaires avec 55 localités:
  • Electrification par voie solaire des localités de Guemedji, de Diakha Macky (Région de Kédougou) de Diendieme, de Balala, de Soukouta, de Coumbaghor et Salabenora (Commune de Diacounda, Région de Sédhiou)
  • Extension électrique sur un linéaire de 15,5 Km dans les localités de Karang poste (Fatick), de Bakel (Tambacounda), de Wouro Bello, d’Aeroposte et de Windi-ery (Saint louis)
  • Réalisation en cours d’une mini-centrale solaire à Kénieba (Tambacounda) ;
  • Electrification de 6 services administratifs (postes de santé, poste de police frontalier, poste douane…) à Senoba (Sédhiou) , à Mpack ( Ziguinchor) et à Wassadou (Kolda)
  • Projet d’électrification par voie solaire photovoltaïque en cous de 40 localités dans les régions de Kaolack et Kaffrine couvrant 4 communes contiguës : Diamagadio, Medinatoul Salam 2 (Région de Kaffrine), Medina Sabakh et Ngayene Sabakh (Région de Kaolack).
  • Projet d’électrification par voie solaire en cours de 40 localités dans les régions de Tambacounda, Kédougou, Kolda, Sédhiou, Ziguinchor, Matam et Saint louis

JEUNESSE :

  • Aménagement de terrain de sport à Diakha Macky et d’un terrain de sport multifonctionnel à ndiayene pendao (Saint louis)
  • Construction de 2 foyers des jeunes à keur Moussa frontière (Kaolack) et à Touba tranquil (Ziguinchor)
  • Dotation d’équipements sportifs aux ASC de localités frontalières

ENVIRONNEMENT :

  • Etudes techniques disponibles portant sur la protection des berges du fleuve Sénégal

PROMOTION ECONOMIQUE :

Appui à la promotion economique de projets de resilience communautaire :

  • Appui à la promotion des jeunes et l’autonomisation des femmes grâce au programme de financement PUMA/DER avec 156 projets bénéficiaires
  • Mise en place de projets communautaires de résilience et appui aux groupement en activité au profit de 217 groupements (ferme avicole, embouche bovine, renforcement du matériels d’exploitation, pisciculture, fermes ostréicoles…)
  • Plus de 160 000 ménages touchés par les activités de promotion économique
  • Construction de 2 chambres froides pour la conservation et la commercialisation des produits halieutiques

Construction et équipement d’infrastructures de promotion économique : 

  • Construction de 2 marchés modernes à Bakel et Ali woury (Matam);
  • Etudes pour la mise en place de plateformes économique à Kidira et dans l’île à morphil

Développement de la pisciculture et de la pêche continentale :

  • Installation et exploitation de 68 cages flottantes (Saint louis,Sédhiou, Ziguinchor et Tambacounda) et installation d’une unité de fabrique d’aliments ;
  • Aménagements de parcs ostréicoles de 100 unités dans les îles des régions de Fatick (Neme bah) et de Ziguinchor (Thiobou)
  • Projet de repeuplement du fleuve Sénégal pour la pêche continentale  en collaboration avec la Direction de la Pêche continentale et l’Agence nationale de l’Aquaculture ;

Développement de l’agriculture irriguée :

  • Aménagement de 266 ha de périmètres agricoles et 7ha de périmètres maraichers ;
  • Installation de 15 Km de clôtures grillagées
  • Aménagement + équipement de 2 périmètres maraichers irrigués à Diakha Macky et à Mbissine
  • Aménagement de 1212 m de canaux d’irrigation des PIV des groupements de femmes de Mboumba
  • Organisations de séances de concertation pour l’aménagement hydroagricole

Renforcement des équipements agricoles et d’allégement des travaux des femmes :

  • Acquisition de 554 équipements d’allégement des femmes et équipements agricoles ;
  • Dotation de 89 motopompes d’irrigation

Formation et appui à l’insertion des jeunes et femmes :

  • Formation et appui à l’insertion de 917 jeunes et femmes des zones frontalières dans divers domaines d’activités ;
  • Création de la Plateforme des Groupements de Femmes des zones frontalières (PG2F) qui regroupe les femmes bénéficiaires de projets  de promotion économique du PUMA.

ACTIONS HUMANITAIRES DE SECOURS :

  • Appui à la réinstallation des populations déplacées de Diakha Macky (région de Kédougou) par l’appui-relogement aux 32 familles, la construction d’un poste de santé, d’un logement de l’agent de santé, l’aménagement d’un terrain de jeux ; la dotation d’équipements de sports, la construction de blocs d’hygiène et l’électrification de l’établissement scolaire) ;
  • Appui à la réinstallation des populations de 13 villages de Niaguis, (région de Ziguinchor) par la dotation de matériaux pour la construction d’abris aux 112 familles ;
  • Appui à l’obtention de pièces d’état civil au profit de 30 000 personnes dans le cadre de la lutte contre l’apatridie par l’organisation des séances d'enrôlement par les commissions d'instruction aux cartes d'identité nationale Opération de lutte contre la Covid19 par l’octroi de matériels médicaux et de kits d’hygiène aux 10 comités régionaux de gestion de la pandémie des zones frontalières avec 6 023 matériels médicaux et para médicaux , 120 600 unités de prévention d’hygiène  et 5 000 litres de carburant pour appuyer le déplacement du personnel de santé
  • Appui aux radios communautaires des zones frontalières par la diffusion de 581 messages de sensibilisation sur les mesures barrières de lutte contre la Covid19 en 07 langues locales.

SECURITE FRONTALIERE

Construction et équipement de 13 infrastructures de sécurité (postes de sécurité mixtes, postes de police, Brigade de gendarmerie, casernes de sapeurs-pompiers):

  • 4 Postes de sécurité mixte avec logements des agents à Dyabougou (Tambacounda), à Koundel (Matam), à Guemedji (Kédougou) et à Démette (Saint louis) regroupant les services de la police, de la Gendarmerie, de la Douane, de la santé
  • 5 postes de police frontaliers à Kelimane Nganda (Kaffrine), à Pata (Koda), à Gaé (Saint louis); à Saldé (Saint louis), à Keur Alassane Diallo (Fatick) et à Dioudé Diabé (Saint louis)
  • 1 brigade de gendarmerie à Niaguiss (Ziguinchor)
  • 2 casernes des sapeurs-pompiers à Goudomp (Sédhiou) et à Bakel (Tambacounda)
  • Construction de 2 sous-préfectures à Cas-cas et à Saldé (Saint louis)
  • Appui à la réinstallation de populations déplacées au profit de plus de 200 familles dans les régions de Ziguinchor (Mbissine et Mamouda) et de Kédougou (Diakha Macky)
  • Appui à l’accès aux pièces d’état-civil au profil de 35 000 personnes dans le cadre de la lutte contre l’apatridie dans toutes les régions frontalières
  • Construction en cours de la sous-préfecture de Cas-cas ;
  • Renforcement d’équipements de 32 services de sécurité et services déconcentrés des régions frontalières ;

CONNECTIVITE TELEPHONIQUE ET NUMERIQUE :

  • Mise en place d’une équipe du projet réseau satellitaire avec différentes parties prenantes (ADIE, Secteur de l’Armée, ARTP, FDSUT, IGFA, MENT)
  • Identification des besoins des différentes parties prenantes ;
  • Offres techniques et financières disponibles sur des projets portant sur la résorption des zones blanches ;
  • Etudes comparatives des offres et formulation de recommandations ;
  • Sélection et transmission des dossiers à la hiérarchie
  • Etudes de faisabilité réalisées