Réalisations

Accueil / Réalisations

Réalisations

RÉALISATIONS GLOBALES DU PUMA EN CHIFFRES  (2017 – Juin 2021)

  • 156 communes frontalières touchées sur les 238 ciblées soit 65%
  • 4 520 emplois directs créés, dont 756 salariés
  • 220 000 ménages des zones frontalières touchés, soit 24% 
  • 253 infrastructures et équipements sociaux de base réalisés
  • 35% des localités polarisées par les infrastructures du PUMA appartiennent aux pays voisins (la tendance de fréquentation des populations transfrontalières aux infrastructures sociales de base s’inverse depuis la création du PUMA)

DESENCLAVEMENT PHYSIQUE :

  • 3687 ménages et 43 444 personnes desservies ; et 42 villages désenclavés par la construction de 56,3 Km de pistes (Kolda et Kaolack)
  • Etudes techniques et socio-économiques de 1065 Km de pistes réalisées et déjà disponibles.
  • Construction de 46,3 Km à Kaolack (Porokhane- Keur Moussa frontière – Keur Tamba-Porokhane) 
  • Construction de 10,1 km à Kolda (Axe: Ainé Madi- Demba bambadinka et Axe: Pakour–Panangar);
  • Construction en cours de 5 km de piste à Kaolack (Croisement Ndiabo-Darou Salam-Mbapp loyenne-Darou mbapp).
  • Etudes techniques, environnementales et sociales disponibles portant sur 1065 Km de pistes ;
  • Réalisation en cours de 4 ouvrages de franchissement (Aram, Aereposte, Dianga, Ballou)
  • Dotation de 8 pirogues motorisées et acquisition en cours de 3 vedettes pour les îles du Saloum.

CONNECTIVITE TELEPHONIQUE ET NUMERIQUE :

  • Mise en place d’une équipe du projet réseau satellitaire avec différentes parties prenantes (ADIE, Secteur de l’Armée, ARTP, FDSUT, IGFA, MENT)
  • Identification des besoins des différentes parties prenantes ;
  • Offres techniques et financières disponibles sur des projets portant sur la résorption des zones blanches ;
  • Etudes comparatives des offres et formulation de recommandations ;
  • Sélection et transmission des dossiers à la hiérarchie
  • Etudes de faisabilité réalisées

SANTE :

  • 25 infrastructures sanitaires (22 postes de santé, 3 cases de santé) dont 20 déjà fonctionnels ;
  • 93 ambulances médicalisées acquises dont 63 déjà livrées ; 
  • 47 logements sages-femmes et logements d’ICP construits dont 39 réceptionnés ;
  • Contribution à la prise en charge sanitaire des populations des zones frontalières, au maillage de la carte sanitaire nationale, avec 36 801 personnes consultées (2019- 2020) dans dix infrastructures sanitaires construites et équipées avec 3042 femmes enceintes suivies et 1222 naissances vivantes enregistrées). Ces infrastructures polarisent 133 localités frontalières dont les 32% sont des pays voisins (Gambie, Mauritanie, Guinée Bissau, Guinée Conakry et le Mali). 
  • Gestion des évacuations d’urgences sanitaires de plus de 12 000 personnes (2018- 2020) a été assurée avec les ambulances médicalisées dotées dans 41 structures sanitaires.

EDUCATION :

  • Construction et équipements de 4 cases des tout-petits dont 3 déjà fonctionnelles
  • Construction de 22 salles de classes pour des établissements existants dont 18 déjà réceptionnées ;
  • Dotation de tables bancs et construction de blocs d’hygiènes ;
  • Construction de 4 écoles élémentaires à Couram (déjà réceptionnée) et Mbissine (Ziguinchor), Koboyel (Sédhiou) et Louba wolof (Kaffrine)
  • Construction du lycée de Pakour (Kolda) à et en cours le collège d’Orndoldé (Matam) ;
  • Construction d’un bloc de salles informatiques + bibliothèque à Sénoudoubou (Bélé-Tambacounda) ;
  • Construction de 4400 m de murs de clôture en cours pour 12 établissements scolaires existants des régions frontalières.

HYDRAULIQUE :

  • Construction et /équipement de 26 ouvrages hydrauliques (forages, châteaux d’eau, AEMV, puits améliorés) dont 16 réceptionnés ;
  • Réalisation en cours d’une station de potabilisation à Dahra Halaybé
  • Réparation de 4 forages ;
  • Extension de 13,4 km du réseau d’adduction d’eau ;
  • Etudes géophysiques sur 67 sites disponibles.

ELECTRIFICATION :

Electrification de 57 localités et services dont 15 déjà réalisées et 42 en cours :

  • Electrification par solaire de 3 localités à Kédougou et Sédhiou (Diakha Macky, Guemedji, Diendieme) ;
  • Extension électrique de 6 localités à Saint louis, Tambacounda et Fatick (Wouro Bello, Aeroposte, Windi-ery, Bakel et l’artère principale frontalière de Karang Poste) ;
  • Réalisation d’un mini central solaire à Kénieba (tambacounda)
  • Electrification de 7 services (postes de santé, poste de police frontalier, poste douane…) à Sédhiou, Ziguinchor et Kolda ;
  • Projet d’électrification par voie solaire photovoltaïque en cours de 40 localités (Kaolack et Kaffrine).

JEUNESSE :

  • Construction et équipement de 2 foyers de jeunes à Touba Tranquille (Ziguinchor) et à Keur Moussa frontière (en cours dans la région de Kaolack)
  • Aménagement de terrains de sport à Diakha Macky (Kédougou) et en cours à Ndiayene Pendao (Saint louis)
  • Dotation d’équipements sportifs aux ASC de localités frontalières

PROMOTION ECONOMIQUE :

Appui à la promotion économique de projets de résilience communautaire :

  • Appui à la promotion des jeunes et l’autonomisation des femmes grâce au programme de financement PUMA/DER avec un ciblage de 293 projets
  • Mise en place de projets communautaires de résilience et appui aux groupements en activité et au profit de 185 groupements (ferme avicole, embouche bovine, renforcement du matériels d’exploitation, pisciculture)
  • 140 000 ménages des zones frontalières touchées par les activités génératrices de revenus ;

Construction et équipement d’infrastructures de promotion économique : 

  • Construction en cours de marchés modernes à Alywouli (Matam) et Bakel (Tambacounda)
  • Etudes pour la mise en place de plateformes économiques et agroalimentaires à Kidira et dans l’île à morphil

Développement de la pisciculture et de la pêche continentale :

  • Installation et exploitation de 68 cages flottantes (Saint louis,Sédhiou, Ziguinchor et Tambacounda) et installation d’une unité de fabrique d’aliments ;
  • Aménagements de parcs ostréicoles de 200 unités dans les îles des régions de Fatick (Neme bah) et de Ziguinchor (Thiobou)
  • Projet de repeuplement du fleuve Sénégal pour la pêche continentale (PUMA/DPC/ANA)

Développement de l’agriculture irriguée :

  • Aménagement de 266,1 ha de périmètres irrigués
  • Installation de 15 Km de clôtures grillagées 
  • Aménagement + équipement de 2 périmètres maraichers irrigués à Diakha Macky (Kedougou)et à Mbissine (Ziguinchor)
  • Aménagement de 2312 m de canaux d’irrigation et digues pour des PIV des groupements de femmes de Mboumba

Renforcement des équipements agricoles et d’allégement des travaux des femmes :

  • Dotation de 203 équipements d’allégement des travaux des femmes (moulins multifonctionnels, décortiqueuses à riz, moulins combinés-décortiqueuses) 
  • Dotation de 89 motopompes d’irrigation 

Formation et appui à l’insertion des jeunes et femmes :

  • Formation et appui dans leurs AGR de 704 jeunes et femmes des zones frontalières dans les domaines de la pisciculture, du micro-jardinage, des techniques de transformation et de conditionnement du lait, des fruits et légumes ; des métiers BTP, gestion des très petites entreprises, embouche bovine dont 517 déjà formés

ACTIONS HUMANITAIRES DE SECOURS :

  • Appui à la réinstallation des populations déplacées de Diakha Macky (région de Kédougou) par l’appui-relogement aux 32 familles, la construction d’un poste de santé, d’un logement de l’agent de santé, l’aménagement d’un terrain de jeux ; la dotation d’équipements de sports, la construction de blocs d’hygiène et l’électrification de l’établissement scolaire) ;
  • Appui à la réinstallation des populations de 13 villages de Niaguis, (région de Ziguinchor) par la dotation de matériaux pour la construction d’abris aux 112 familles ;
  • Appui à l’obtention de pièces d’état civil au profit de 30 000 personnes dans le cadre de la lutte contre l’apatridie
  • Opération de lutte contre la Covid19 par l’octroi de matériels médicaux et de kits d’hygiène aux 10 comités régionaux de gestion de la pandémie des zones frontalières ;
  • Appui aux radios communautaires des zones frontalières par la diffusion de 581 messages de sensibilisation sur les mesures barrières de lutte contre la Covid19 en 07 langues locales.

SECURITE FRONTALIERE

11 Infrastructures de sécurité :

  • Construction de 6 postes de sécurité mixtes dont 3 avec Police, Douane, Gendarmerie et eaux et forêts à Dyabougou (Tambacounda, finalisée), Guemedji (Kédougou, en cours) et Demette (Saint louis, en cours), et 3 avec Police et Gendarmerie à Koundel (Matam, réceptionnée) à Pata (Kolda, en cours) et à Keur Alassane Diallo (Fatick, en cours). 
  • Construction de 3 postes de police frontalier à Kélimane Gouye (Kaffrine), Sadel (Matam) et à Gaé (Saint louis) 
  • Construction d’une brigade de gendarmerie à Niaguis (Ziguinchor)
  • Construction en cours de la caserne des sapeurs-pompiers de Goudomp (Sédhiou)
  • Réhabilitation des logements de 2 sous-préfectures (Cas-cas et Saldé) ;
  • Construction en cours de la sous-préfecture de cas-Cas ;
  • Renforcement d’équipements de 32 services de sécurité et services déconcentrés des régions frontalières.