Schéma institutionnel

Accueil / Schéma institutionnel

Schéma institutionnel

Schéma institutionnel

Les rôles et les responsabilités des entités et acteurs impliqués dans la mise en oeuvre du PUMA sont résumés dans le tableau ci-dessous :

Acteurs PrincipauxPrincipaux rôles/responsabilités dans le PUMAComposition
Comité de Pilotage- Définir les orientations stratégiques du Programme ;
- Fixer les cadres opérationnels d’intervention ;
- Valider le budget ;
- Appuyer la Coordination Nationale du PUMA.
Le Chef d’État – Major particulier du Président de la République, du Coordonnateur National du PUMA, des représentants du Premier Ministre, des ministères impliqués et de toutes autres compétences utiles
Coordination Nationale- Gérer et administrer le Programme, en vertu notamment des dispositions du décret de création (Cf. Annexe A) ;
- Élaborer les documents techniques et financiers du Programme ;
- Coordonner, piloter et suivre la mise en oeuvre des interventions et investissements menés dans le cadre du Programme ;
- Promouvoir et vulgariser le Programme ;
- Rechercher les financements pour le Programme, dans le budget de l’État et auprès des partenaires techniques financiers (bailleurs de fonds, agences spécialisées, institutions de micro-crédit, banques, etc.) ;
- Rendre compte périodiquement aux autorités de tutelle et aux partenaires sur l’état d’exécution du Programme.
Le Coordonnateur National du PUMA et l’administration du PUMA
(Cf. Organigramme en Annexe D)
Comité Régional de Suivi- Élaborer, valider et soumettre le Schéma Frontalier d’Implantations d’Infrastructures (SHEF) de la région ;
- Suivre la mise en oeuvre des interventions et des investissements du Programme dans la région.
Présidé par le gouverneur et composé des représentants des services régionaux impliqués
Représentation ou Bureau de Zone du PUMA- Appuyer la mise en oeuvre des interventions du Programme sur le terrain ;
- Être l’interface entre les populations des zones frontalières, les autorités régionales et l’Unité de Suivi de la Coordination Nationale ;
- Rendre compte régulièrement au Coordonnateur National de l’état d’avancement de la mise en oeuvre des interventions et des investissements du Programme.
Possibilité de représentation par un (1) ou des agents au besoin